Accueil

>

Comprendre l'énergie

>

Prix réglementés, fixes, indexés, fixes révisables à la baisse : Tour d'horizon des offres de gaz

Prix réglementés, fixes, indexés, fixes révisables à la baisse : Tour d'horizon des offres de gaz

Publié le 23 mai 2014

Deux types d’offres gaz naturel coexistent en France depuis l’ouverture du marché de l’énergie pour les particuliers. Quelles différences entre elles ? Explications.

1. Les offres de gaz soumises aux tarifs réglementés par l’Etat

Ces offres de gaz sont soumises aux tarifs réglementés et sont proposées par les fournisseurs dits « historiques », c’est-à-dire GDF-SUEZ et les entreprises locales de distribution comme Gaz de Bordeaux, Gaz et électricité de Grenoble, Gaz de Strasbourg…

Ces prix évoluent chaque mois, à la hausse ou à la baisse, en fonction de plusieurs paramètres imprévisibles et après accord des pouvoirs publics.

2. Les offres de marché

Elles sont proposées par des fournisseurs dits « alternatifs » qui fixent leurs tarifs librement. Le client choisit entre deux types de formules :

- les offres de gaz à prix fixes.
Dans ce cas, le prix de l’abonnement et le prix du kWh sont bloqués à un tarif donné pendant toute la durée du contrat. C’est une excellente garantie contre la hausse des prix, certains fournisseurs proposent des prix bloqués pendant 1, 2 ou 3 ans, la norme du marché étant plutôt 2 ans.

- les offres de gaz à prix indexés sur les tarifs réglementés.
Elles garantissent à l’utilisateur un tarif moins cher que le tarif réglementé (exprimé en pourcentage), et qui en suit l’évolution. C’est le cas de l’offre Essentiel d’Eni qui propose un prix du kWh à moins 6 % par rapport au tarif réglementé. Pour faire des économies sur votre facture de gaz naturel, à vous maintenant de faire le bon choix. Pour cela, un conseil : comparez les prix !

- les offres de gaz à prix fixes révisables à la baisse :
C’est Eni qui a créé ce concept en lançant Astucio. Avec Astucio, vous profitez à la fois de la sécurité d’un prix fixe, qui ne peut pas augmenter, et des baisses du tarif réglementé lorsqu’elles adviennent.

« Article précédent

|

Article suivant »