Accueil

>

Connaître Eni

>

Démarchage : La charte de bonne conduite établie par Eni

Démarchage : La charte de bonne conduite établie par Eni

Publié le 07 octobre 2015

Afin de faire connaître et de promouvoir ses offres et services, Eni s’associe avec des sociétés spécialisées dans la vente à domicile. Ces partenaires commerciaux doivent signer la charte de bonnes pratiques établie par Eni avant de démarrer toute collaboration. Voici les points principaux de cette charte.

1. Des pratiques commerciales sont jugées abusives lorsque :

- Elles reposent sur des déclarations fausses en vue d’amener la personne à signer un contrat.
- Il y a omission, dissimulation ou ambiguïté des informations pourvues.
- L’intention commerciale n’est pas mentionnée.
- Le consentement de la personne a été obtenu par toute sorte de manœuvre ou comportement de nature à tromper celle-ci.
- Le démarchage repose sur un harcèlement, une contrainte, une menace ou une publicité mensongère en vue d’obtenir une signature contre la volonté du démarché.

Tout écart à ces principes est puni de sanctions initiées par le responsable commercial d’Eni. De plus, les commerciaux partenaires sont informés que de tels comportements peuvent entraîner des sanctions pénales allant jusque cinq ans d’emprisonnement et plus de 300 000 euros d’amende.

2. Les quatre commandements du commercial Eni :

1. décliner explicitement son identité et le caractère commercial de sa démarche dès son premier contact avec toute personne. Le commercial s’engage à ne pas insister et à faire preuve de professionnalisme et de courtoisie. Tout démarchage doit respecter une plage horaire raisonnée (8 h 00-20 h 00).
2. fournir des informations claires et complètes à son interlocuteur, afin qu’il puisse apprécier en connaissance de cause l’objet et la nature des offres proposées.
3. ne pas suggérer, insinuer ou créer de confusion entre Eni et ses concurrents. Le commercial s’engage également à ne pas dénigrer directement ou indirectement une entreprise concurrente, sa marque, son offre ou ses produits.
4. ne pas abuser de l’état d’ignorance ou de la situation de faiblesse d’une personne particulièrement vulnérable du fait de son âge, d’une maladie, d’une infirmité, d’une déficience.

Parce qu’il est nécessaire que les partenaires commerciaux d’Eni soient irréprochables, une attention toute particulière est portée à leurs méthodes de vente.

Quand un non-respect de la charte est porté à l’attention d’Eni, les sanctions nécessaires sont appliquées. C’est ce qu’explique Daniel Fava, Directeur Général d’Eni Gas & Power France : « Nous n’admettons pas du tout ce genre de pratiques et nous les sanctionnons dès que nous en avons l’information. En effet, une enquête interne est diligentée lorsqu’un cas est remonté, pour identifier le vendeur responsable. Selon la gravité des faits, il sera sanctionné, allant d’un avertissement jusqu’à l’interdiction de commercialiser les offres Eni. »

« Article précédent

|

Article suivant »

Ces articles pourraient vous intéresser