Accueil

>

Contrôler votre consommation

>

Economies d’énergie, un cordon-bleu dans la cuisine

Economies d’énergie, un cordon-bleu dans la cuisine

Publié le 19 septembre 2018

La cuisine est votre domaine, vous préparez des plats délicieux. Mais comment accommodez-vous les économies d’énergie ? En modifiant quelques habitudes, vous obtiendrez des factures moins pimentées, sans risque de perdre une étoile ! Quelques conseils utiles pour éviter les dépenses inutiles avant de passer à table.

Réfrigération, congelez les dépenses

Dans la cuisine, le réfrigérateur et le congélateur sont les appareils les plus énergivores. Et pour cause, ils fonctionnent jour et nuit. Quelques précautions peuvent cependant vous permettre de réaliser de belles économies, à commencer par vous équiper d’un matériel performant. En effet, les appareils classés A+++ consomment jusqu’à deux fois moins d’énergie que ceux classés A+. C’est un choix gagnant pour ce type de matériel.
En cuisine, on le sait : le froid craint le chaud. Appliquez la méthode en éloignant votre réfrigérateur de toute source de chaleur et en ouvrant la porte le moins souvent possible. Veillez à ce que l’air circule bien au dos et au-dessus des appareils. N’oubliez pas non plus de dépoussiérer les grilles arrière et de les dégivrer régulièrement. En effet, 0,5 cm de givre augmente jusqu'à 30 % la consommation des appareils de réfrigération. Enfin, à l’aide d’un simple thermomètre, contrôlez la température intérieure recommandée en vous référant à la notice de l’appareil, et veillez à l’étanchéité des portes. L’apparition rapide de givre peut être le signe de joints usés. Pour le vérifier, il vous suffit de refermer la porte sur une feuille de papier cuisson et d’essayer ensuite de la retirer. Si ça coince, les joints sont bons.

Vaisselle, douchez les gaspillages

Le lave-vaisselle arrive en deuxième position des appareils les plus énergivores dans la cuisine. Une bonne raison pour y prêter un peu d’attention, notamment si c’est un ancien modèle. En effet, les appareils récents consomment moitié moins d’eau qu’il y a dix ans (de 7 à 15 litres pour une vaisselle). Et comme 80 % de l’énergie consommée sert à chauffer l’eau, moins votre lave-vaisselle utilisera d’eau, moins il consommera d’énergie, c’est logique !
Veillez aussi à ne le faire fonctionner que lorsqu’il est plein et à privilégier le programme Éco qui lave à température plus basse et permet ainsi de réduire jusqu’à 45 % la consommation d’électricité par rapport à un programme intensif. Enfin, profitez des « heures creuses » pour le mettre en route si vous bénéficiez de cette option tarifaire et si le bruit ne gêne pas votre voisinage.

Cuisson, réchauffez votre budget

Saviez-vous que plus une plaque de cuisson chauffe vite, moins elle consomme d’énergie ? C’est la raison pour laquelle l’induction et le gaz sont préférables aux plaques de cuisson vitrocéramiques, et a fortiori aux modèles classiques. Ce soir, vous préparez des pâtes ? Couvrir la casserole d’eau vous permettra de dépenser jusqu’à quatre fois moins d’énergie qu’en n’utilisant pas de couvercle. Pensez également à toujours adapter la taille de vos casseroles à celle des foyers. Et pour grappiller quelques calories gratuites, coupez l’énergie un peu avant la fin de la cuisson.
Du côté des fours, les modèles à chaleur tournante permettent de cuire plusieurs plats en même temps, profitez-en. Les fours électriques combinés (four et micro-ondes) réduisent le temps de cuisson et donc la consommation d’électricité de 66 à 75 %. Des chiffres bien alléchants qui ne vous feront pas oublier une autre bonne façon de faire des économies : comparer les prix.
Source des chiffres : agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).

« Article précédent

|

Article suivant »

Ces articles pourraient vous intéresser