Accueil

>

Contrôler votre consommation

>

Emménagement : Comment mettre en service mes compteurs d'électricité et/ou de gaz ?

Emménagement : Comment mettre en service mes compteurs d'électricité et/ou de gaz ?

Publié le 12 juin 2017

Vous venez de vous installer dans un nouveau logement ? Eni vous informe de la marche à suivre pour bénéficier au plus vite du gaz et de l’électricité.

Dans le cas où l'alimentation en électricité et/ou en gaz n’a pas été coupée

• Vous avez pris la précaution de souscrire un contrat d’énergie avant votre déménagement ? Vous avez bien fait. Il vous suffit maintenant de relever les index des compteurs de gaz et d’électricité et de transmettre ces chiffres à votre ou vos fournisseurs. La mise en service est automatique.
• Si vous n’avez pas encore souscrit de contrat, faites-le sans plus tarder. Tant que vous n’aurez pas accompli cette démarche, vous risquez de subir une coupure d’énergie à tout moment.

Dans le cas où la fourniture d’électricité et/ou de gaz a été interrompue

• La mise en service sera réalisée à la date que vous avez convenue avec le ou les fournisseurs d’énergie sollicités.
• Vous n’avez pas encore souscrit de contrat ? Il n’est pas trop tard, mais sachez qu’une mise en service standard s’effectue généralement dans un délai de cinq jours ouvrés. Si vous ne pouvez pas attendre, une mise en service plus rapide, mais payante, pourra vous être proposée.
• Attention : remettre en service le gaz impose l’intervention d’un technicien du gestionnaire de réseau de distribution (généralement GRDF), votre fournisseur vous proposera une date de rendez-vous à ne pas manquer.

Les frais de mise en service

• Fixés par les pouvoirs publics*, ils sont identiques chez tous les fournisseurs : 26,23 € TTC pour l’électricité et 18,06 € TTC pour le gaz.
• Une « mise en service express » sous 24 à 48 heures de l’électricité vous coûtera 63,13€ TTC et 153,85 TTC pour le jour même.
• Pour le service du gaz, comptez 57,96 € TTC sous 24 à 48 heures et 139, 08 TTC le jour même, sous réserve de la disponibilité d’un technicien.

*Tarifs applicables en juin 2017, sous réserve de futures évolutions réglementaires.

« Article précédent

|

Article suivant »

Ces articles pourraient vous intéresser