Accueil

>

Contrôler votre consommation

>

Les entreprises face au changement climatique

Les entreprises face au changement climatique

Publié le 13 janvier 2016

Après la COP 21, les entreprises ont une conscience encore plus vive de leur rôle dans la lutte contre le réchauffement climatique. Repenser production et consommation énergétique est un choix écologique autant que stratégique.

Un accord universel pour la planète

Le 12 décembre dernier, à l’issue de la COP 21, 195 pays ainsi que l’UE ont adopté le premier accord universel visant à freiner le réchauffement de la planète. Pour atteindre cet objectif, les Etats ne sont bien évidemment pas les seuls à agir. Entreprises, collectivités locales, banques… De nombreux acteurs mettent en œuvre des solutions concrètes pour contribuer à réduire les émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Pendant la COP 21, leur engagement a été dévoilé à l’occasion du salon « Solutions COP 21 » qui se tenait au Grand Palais et qui présentait les initiatives de grandes entreprises françaises ayant d’ores-et-déjà inscrit le climat dans leurs stratégies, et présentant même cette lutte comme une source de croissance. Une dynamique de responsabilisation qui a également été mise en exergue par le Plan d’actions Lima-Paris (LPAA).

La tarification du carbone

Faciliter la mise en œuvre de mesures concrètes contre le réchauffement climatique est aussi l’un des objectifs de l’initiative onusienne lancée en 2007 et baptisée Caring for Climate (C4C). Elle compte plus de 450 participants, grandes et moyennes entreprises dont le Groupe Eni, répartis dans 65 pays et représentant 30 secteurs d’activités. Le C4C invite notamment les entreprises à fixer en interne un prix du carbone suffisamment élevé pour influencer les décisions d’investissements, à faire la promotion d’une politique responsable, et à communiquer sur les progrès réalisés dans les rapports publics.

Des mesures concrètes

En préparation de la COP21, aux côtés de cinq autres compagnies pétrolières européennes, Eni a signé une lettre ouverte réclamant l'introduction dans le monde entier des mécanismes de tarification du carbone.

Et, du 3 novembre 2015 au 5 janvier 2016, le fournisseur de gaz a également proposé à ses clients particuliers de compenser gratuitement et totalement pendant un an leurs émissions de carbone liées à leur consommation de gaz naturel. Pour cela, ses offres web ont été modifiées et Eni est devenu de fait le fournisseur de gaz aux tarifs verts les moins chers de France. Une bonne occasion pour ses clients de faire à la fois des économies et un geste pour la planète.

Le gaz naturel, solution d’avenir

Car si le gaz naturel est apprécié pour son bon rendement énergétique et son prix, il l’est aussi pour sa supériorité environnementale sur les autres énergies fossiles.

Pour vous, entreprises, il est aujourd’hui indispensable mais aussi stratégique de repenser une production et une consommation énergétique plus respectueuses de l’environnement. Le gaz naturel constitue un choix écologiquement pertinent dans la transition énergétique. Couplé à des équipements performants, il vous permet de satisfaire vos besoins énergétiques et environnementaux à un coût maîtrisé.
Au-delà des bons gestes à adopter par l’ensemble des collaborateurs, de nombreuses solutions existent pour optimiser votre consommation et limiter votre impact environnemental : audits énergétiques, compensation carbone, accompagnement financier aux travaux de rénovation…

« Article précédent

|

Article suivant »

Ces articles pourraient vous intéresser