Accueil

>

Contrôler votre consommation

>

Investissement immobilier et énergie, ce qu’il faut savoir

Investissement immobilier et énergie, ce qu’il faut savoir

Publié le 23 septembre 2015

Acheter un logement neuf respectueux de l’environnement est un bon choix pour la planète. C’est également un bon placement ! Certains dispositifs, comme la loi Pinel, peuvent d’ailleurs vous aider à investir dans ce type de biens. Décryptage.

Les logements écologiques se vendent mieux

Finies les mauvaises surprises... Désormais obligatoires, les DPE (diagnostics de performance énergétique) classent les logements des plus écologiques (« A ») aux plus énergivores (« G »). Des informations essentielles lors de la vente : une récente étude1 confirme qu’à caractéristiques égales, un meilleur DPE dopait de 7 % la valeur du bien. Choisir un bien écologique, c’est donc s’assurer de le revendre au meilleur prix.

Biens écologiques : les aides à l’achat

Si vous souhaitez investir dans un bien neuf écologique, sachez que votre achat peut être facilité par certaines aides. Parmi celles-ci :

- Une exonération temporaire de 50 à 100 % de la taxe foncière. Elle s’applique dans certaines communes et sous certaines conditions, pour les logements achevés après le 1er janvier 2009 ou labellisés BBC (bâtiment basse consommation).
- Les prêts immobiliers « verts ». Ces offres bancaires avantageuses s’appliquent pour la construction d’une résidence principale ou secondaire énergétiquement performante.
- Les subventions des collectivités territoriales. Renseignez-vous auprès de l’ADIL2 ou de l’espace Info Energie de votre région pour savoir si vous pouvez en profiter.
- L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) : il permet de financer les travaux d’économie d’énergie jusqu’à 30 000 €, sous certaines conditions.

Les biens écologiques et la loi Pinel

Vous désirez acheter pour louer ensuite ? Là encore, les biens écologiques s’avèrent un bon placement. Les logements respectant les normes écologiques du bâtiment et situés en zone tendue peuvent, en effet, être éligibles au dispositif Pinel.

En vigueur depuis septembre 2014, ce système permet aux acquéreurs de bénéficier d’un abattement fiscal de 12 à 21 % du prix de revient du bien, en fonction de la durée de location (6, 9 ou 12 ans). Avec la loi Pinel, un investissement locatif de 300 000 € pour un bien loué durant 9 ans peut, par exemple, vous faire profiter d’une réduction d’impôt de 54 000 € au total, soit 6 000 € par an.

Vous pouvez faire une simulation en fonction de votre budget, grâce au simulateur Pinel Nexity.

1 étude menée par l’association DINAMIC (Développement de l’Information Notariale et de l’Analyse du Marché Immobilier et de la Conjoncture)
2 ADIL : Agence Départementale d’Information sur le Logement

« Article précédent

|

Article suivant »

Ces articles pourraient vous intéresser