Accueil

>

Optimiser vos usages

>

7 conseils pour alléger sa facture de chauffage sans investissement

7 conseils pour alléger sa facture de chauffage sans investissement

Publié le 14 avril 2016

Découvrez comment réduire votre facture de chauffage et limiter vos dépenses énergétiques de façon durable grâce à de petites astuces.

Selon l’ADEME, le chauffage représente 75 % des dépenses d’énergie des ménages français. Voici quelques conseils pour réduire votre facture d’énergie sans gros investissement. Ces gestes vous permettront de limiter vos dépenses énergétiques de façon durable, cependant, il est évident qu’une rénovation énergétique restera à envisager à plus long terme pour optimiser votre consommation énergétique.

Améliorer votre isolation grâce à vos volets

La nuit, pensez à fermer tous vos volets : ainsi, vous créez une couche d’air peu renouvelée qui va jouer un rôle d’isolant. Les volets roulants sont encore plus isolants que les volets à battants. Pensez également à installer des rideaux épais qui piègeront le froid et limiteront l’effet de « paroi froide ».

Rejointer ses fenêtres

La plupart des infiltrations d’air froid passe au niveau du joint. Avec le temps, le joint s’use et baisse ainsi l’étanchéité à l’air de la fenêtre. Rejointer vos fenêtres, avec un simple mastic transparent, permet de limiter les infiltrations d’air froid.

Installer des barres coupe-froid sur vos portes

Calfeutrer les portes que vous utilisez peu et qui donnent sur l’extérieur permet également de limiter les infiltrations d’air froid. Pour plus d’efficacité, préférez les coupes-froids permanents ou adhésifs aux boudins.

Réduire le volume à chauffer

Pensez à fermer les portes séparant des pièces qui ne sont pas chauffées à la même température. Evidemment, pour réduire votre facture, privilégiez le chauffage des pièces à vivre où vous passez le plus de temps, telles que le salon, la cuisine. Chauffer des pièces telles que le cellier, l’entrée, voire les chambres n’est pas indispensable. Ainsi, vous pouvez économiser jusqu’à 6 % de l’énergie (ADEME).

Limiter le chauffage d’appoint

Les chauffages d’appoint, et notamment le chauffage au pétrole ne sont pas rentables. D’autant plus que ces appareils à combustion présentent des risques (intoxication au monoxyde de carbone, incendie…). Si vous avez vraiment besoin d’un chauffage d’appoint, préférez un chauffage électrique (bain d’huile ou rayonnant).

Placer des panneaux réfléchissants derrière vos radiateurs

Vous pouvez installer des panneaux réfléchissants derrière vos radiateurs afin d’éviter que la chaleur ne s’échappe par le mur. Ce conseil ne vaut que pour les murs non isolés, dans le cas de murs bien isolés, vous risquez de condenser la chaleur derrière le panneau réfléchissant.

Eteignez votre chauffage et votre chauffe-eau en cas d’absence

Mettez votre chauffage en mode hors gel au delà de deux jours d’absence. Si vous en avez la possibilité, programmez le redémarrage du chauffage 4 heures avant votre retour. Arrêtez votre chauffe-eau uniquement si vous vous absentez pendant au minimum 4 jours. Pour une absence de durée inférieure, l’arrêt du chauffe-eau n’est pas rentable.

« Article précédent

|

Article suivant »

Ces articles pourraient vous intéresser