Accueil

>

Optimiser vos usages

>

Les décorations de Noël, à consommer avec modération

Les décorations de Noël, à consommer avec modération

Publié le 23 décembre 2016

Noël, c’est évidemment le sapin, la bûche et les décorations, dont les guirlandes lumineuses. Mais ces dernières doivent être éteintes régulièrement, au risque d’alourdir la facture énergétique...

L’équivalent de la consommation annuelle d’un village de 250 maisons

Évidemment, les décorations de Noël, et en particulier les guirlandes et autres père Noël électriques, c’est une tradition si conviviale et si sympathique qu’il n’est pas question d’y toucher. Pourtant, il convient de ne pas les laisser trop longtemps allumées, au risque de voir votre facture d’électricité s’alourdir. L’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie estime ainsi que l’électricité spécifiquement dépensée pour les illuminations représente 1 300 MWh, dont 1 000 par les seuls particuliers. C’est à peu près l’équivalent de la consommation annuelle d’un village de 250 maisons. C’est un chiffre déjà élevé en soi, mais c’est aussi problématique car, précisément, c’est en hiver que les énergies fossiles sont les plus utilisées pour fournir de l’électricité. Donc, plus on consomme à cette période, plus on pollue.

Economisez jusqu’à 19€ en les éteignant quand il le faut

Par conséquent, et puisqu’il n’est pas question de se priver, l’essentiel reste de ne pas laisser allumées les décorations quand on est absent dans la journée, et bien sûr la nuit quand on dort. Ainsi un foyer peut très bien les faire fonctionner de 17 h, au moment du retour des enfants, jusqu’à 23 heures, heure du coucher des parents, par exemple. S’il a opté pour une guirlande dans le sapin de 60 watts, des tubes extérieurs de 150 watts et un père Noël lumineux de 50 watts, par exemple, il aura des illuminations d’une puissance de 260 watts. En les laissant allumées 6 heures quotidiennement (17 h-23 h), pendant 30 jours, le foyer consommera un surplus de 46,8 kWh, soit environ 7 euros. En les laissant allumées en permanence, la facture passe à 28 euros. Ce qui, multiplié par le nombre de foyers optant pour des illuminations, n’est pas du tout négligeable...

« Article précédent

|

Article suivant »

Ces articles pourraient vous intéresser