Accueil

>

Optimiser vos usages

>

Isolation thermique, faites-vous aider !

Isolation thermique, faites-vous aider !

Publié le 17 janvier 2017

Faire isoler votre maison a un coût, et il peut parfois être élevé. Heureusement, il existe des aides pour ce type de rénovation qui permettent d'engager moins de frais.

C’est un chiffre qui inquiète : en France en 2015, 5 millions de logements seraient mal isolés, selon l’Agence nationale pour l’habitat. Or, quelles que soient les qualités d’un mode de chauffage, il génèrera une perte d’argent et d’énergie si le logement n’est pas bien isolé. De très nombreuses sources de déperdition d’énergie existent potentiellement dans une maison : citons notamment les fenêtres dont les joints laissent à désirer, les portes sous lesquelles s’engouffre le vent, des bouches d’aération bouchées, une cheminée mal conçue, etc. Une mauvaise isolation des murs fait perdre quant à elle jusqu’à 25 % de chaleur, un chiffre qui monte à 30 % pour la toiture. Pour savoir précisément où les efforts d’isolation doivent porter, une étude énergétique sera la bienvenue. Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) est effectué par un diagnostiqueur certifié afin d’évaluer la consommation énergétique de votre logement ainsi que son impact CO2 sur l’environnement. La performance énergétique est graduée de A à G (A correspondant à très économe en énergie, et G à énergivore). Elle permettra de déterminer les urgences à traiter, et la manière d’y parvenir. Dès lors que ce bilan sera fait et les devis établis, vous pourrez vous tourner vers les dispositifs existants pour aider à l’isolation :

Le crédit d’impôt pour la transmission énergétique (CITE)

Ce crédit remplace le crédit développement durable. Il permet de déduire de vos impôts 30 % des dépenses d’équipements et/ou de main d’œuvre pour certains travaux de rénovation énergétique. Ce montant est plafonné à 8 000 euros par personne, et majoré de 400 euros supplémentaires par personne à charge. Attention, pour certains travaux, il faut impérativement faire appel à des professionnels qualifiés Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). L’Etat a mis en place un numéro pour obtenir tous les renseignements afin de solliciter ce crédit : il s’agit du 0 808 800 700.

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

D’un montant maximal de 30 000 euros, il s’adresse aux propriétaires ou aux bailleurs sans condition de ressources. Pour en bénéficier, vous devrez ici encore impérativement passer par des entreprises Reconnu Garant de l’Environnement, et remplir l’une de ces conditions :

- mettre en œuvre un « bouquet de travaux » (un ensemble de travaux qui apportent une amélioration sensible de l’efficacité énergétique du logement),
- atteindre un niveau de performance énergétique globale minimal du logement,
- réaliser des travaux ayant donné lieu au bénéfice des aides du programme Habiter Mieux de l’Agence national de l’habitat.

Dispositif Habiter Mieux

Ce dispositif permet d’obtenir une aide pouvant atteindre 10 000 euros, complétée d’une prime de 1 600 à 2 000 euros qui sera définie en fonction de vos ressources, à condition que les travaux réalisés améliorent d’au moins 25 % la performance énergétique du logement. Là encore, c’est le même numéro qui doit être appelé : 0 808 800 700.

Des aides locales

En fonction du lieu où vous habitez, votre département ou votre commune pourra vous venir en aide. Les aides locales sont généralement attribuées aux propriétaires qui réalisent des travaux d’économie d’énergie dans leur résidence principale.
Les démarches administratives pour obtenir ces aides varient suivant votre situation géographique. La plupart du temps, la première étape reste la création d’un devis auprès de professionnels concernant la réalisation des travaux choisis, avant de remplir un formulaire de demande d’aide que vous obtiendrez auprès de votre collectivité territoriale.

Enfin, d’autres initiatives sont à signaler comme celle d’Eni qui, avec la Prim'Eni, vous accompagne financièrement dans la réalisation de vos travaux de rénovation énergétique. Cette prime est cumulable avec le crédit d’impôt ainsi que l’éco-prêt à taux zéro. N’attendez plus pour faire des économies et simulez dès maintenant le montant de votre prime : je simule ma Prim’Eni.

« Article précédent

|

Article suivant »

Ces articles pourraient vous intéresser