Accueil

>

Optimiser vos usages

>

Vous partez en vacances ? N'oubliez pas de couper le gaz !

Vous partez en vacances ? N'oubliez pas de couper le gaz !

Publié le 16 octobre 2015

La base ARIA (Analyse, Recherche et Information sur les Accidents) du ministère du Développement durable indique que dans 98 % des cas, les accidents dus au gaz sont causés par des installations vétustes ou défectueuses, un manque d’entretien ou un comportement imprudent.

Le tuyau flexible de la cuisinière devenu poreux après plusieurs années d’utilisation ou le dispositif de sécurité de la chaudière défectueux peuvent être ainsi à l’origine d’un incendie ou d’une explosion. Ces anomalies sont généralement ignorées et ne se révèlent qu’après un accident aux conséquences souvent importantes.

« Éteindre la chaudière en partant va imposer qu’elle fonctionne plusieurs heures à mon retour pour chauffer l’eau du cumulus, ce qui représente une dépense supplémentaire ». Si vous partez quinze jours ou même seulement une semaine, le thermostat du ballon d’eau chaude va actionner de manière régulière la mise en service de la chaudière. La laisser allumée ne représente donc aucune économie, bien au contraire.

Le départ en vacances étant souvent associé à un état d’excitation touchant tous les membres de la famille, il est fréquent d’oublier les bonnes habitudes malgré toutes les précautions prises pour son voyage. Un bouton de la gazinière mal refermé et le gaz va fuir en s’accumulant dans un logement fermé et donc sans ventilation. Une personne qui sonne à la porte ou le déclenchement de n’importe quel appareil électrique peut dès lors provoquer une explosion dévastatrice avec des risques de dommages physiques et matériels à vos voisins.

Un voisin, ami ou parent vient périodiquement s’assurer que tout va bien dans la maison ou l’appartement ? Il peut oublier de fermer la gazinière après s’être fait chauffer un café. Autant l’avertir que vous avez coupé le gaz et lui demander d’éviter de le rouvrir.

Pour fermer l’arrivée du gaz, il suffit d’agir sur la vanne principale. Si ce mode de fonctionnement est le plus rapide, il n’est pas toujours suffisant pour assurer une sécurité maximale. Vous pouvez par exemple avoir oublié de couper l’arrivée d’un appareil qui ne manquera pas de fuir dès le gaz rétabli. Il est donc préférable de fermer les appareils un par un, chaudière comprise, et de les remettre en service après avoir ouvert la vanne principale. Vous vous rendez compte après votre départ que vous avez oublié de fermer le gaz ? Si vous êtes déjà loin, n’hésitez pas à avertir un proche ou un responsable de l’immeuble afin qu’il intervienne. De cette manière, vous passerez des vacances en toute tranquillité.

« Article précédent

|

Article suivant »

Ces articles pourraient vous intéresser