Accueil

>

Optimiser vos usages

>

Réduisez vos factures d'énergie grâce aux objets connectés

Réduisez vos factures d'énergie grâce aux objets connectés

Publié le 14 décembre 2017

Les objets connectés ont connu, depuis ces cinq dernières années, un succès fulgurant. Pour la santé, le sport, le travail, ils viennent faciliter le quotidien. Certains d'entre eux permettent même de réaliser des économies d'énergie dans votre foyer. Voici un tour d'horizon des dernières innovations au service de votre maison.

La domotique au service de votre sécurité

La domotique a trouvé ses premiers débouchés dans les maisons individuelles sur le volet sécurité. Désormais, la généralisation des smartphones permet, en cas d'absence, d'accéder à son système d'alarme, de l'activer ou de le désactiver à distance, de consulter l'historique (qui est entré, à quelle heure, avec quel code...).

Les dernières générations de système de sécurité privée intègrent des caméras de vidéosurveillance qui peuvent être installées très simplement et consultées en direct à tout moment, via une application dédiée et un espace personnel sur un téléphone, une tablette, un ordinateur. Elles sont même, pour les plus perfectionnées, équipées de l'infrarouge et peuvent enregistrer à 360°.

Ces outils domotiques permettent une interaction en temps réel avec, par exemple, en cas d'effraction, la possibilité d'activer un signal sonore, de projeter de la fumée, de joindre la police, etc.

Le thermostat connecté

En matière de domotique, le thermostat fait partie des équipements qui ont connu une véritable amélioration de performances depuis la possibilité de le convertir en objet connecté.

Les modèles les plus récents, comme le Ween, détectent la présence des membres de la famille dans les différentes pièces grâce à leur smartphone. Ils déterminent des habitudes et en fonction, adaptent la température des pièces. Ces thermostats sont ainsi capables de comprendre par exemple qu'à 8h30 en semaine, la maison est vide et qu'il est donc plus judicieux de baisser la température générale.

Le Ween promet par exemple 25 % d'économie de chauffage domestique.

Le pommeau de douche qui invite à réduire sa consommation d'eau

Lorsque l'on envisage des économies d'énergie, l'électricité est citée en premier : c'est le principal poste de dépense et le plus visible. Pourtant, l'eau n'est pas en reste ! Outre les problématiques environnementales, la consommation d'eau fait partie d'un budget énergétique global d'un foyer.

Les pommeaux de douche comme Hydrao s'attaquent à cette question. Ils changent de couleur au fil de votre consommation d'eau : ils passeront ainsi du bleu à l'orange puis au rouge.

Libre à vous de les paramétrer et de créer différents profils d'utilisateurs – pour chaque membre de la famille – sur l'application disponible sur smartphone ou sur tablette.

Comment réduire sa consommation de gaz ?

La consommation de gaz naturel, bien qu'elle ne soit pas généralisée à toutes les habitations, fait partie du budget énergétique. La domotique s'y intéresse de plus en plus et propose des solutions pour la rationaliser et la maîtriser.

C'est tout l'objectif des thermostats intelligents comme Homnistat, reliés en wifi au réseau Internet domestique, au compteur de gaz ainsi qu'à la chaudière et au système de chauffage de la maison.

Grâce à son interface, vous avez deux options pour la maîtrise de vos dépenses en gaz :

  • Déterminer la température de la chaudière et constater en temps réel la dépense réelle en gaz à l'euro près.
  • Déterminer un budget mensuel à ne pas dépasser ; vous évitez ainsi les mauvaises surprises en fin de mois.

Les prises électriques connectées : la chasse au gaspillage

Avec l'invasion des outils technologiques tels que les smartphones, tablettes et autres ultraportables, notre quotidien est rempli de batteries qui nécessitent plusieurs heures de chargement pour pouvoir affronter une journée d'utilisation..

La tentation est grande de brancher nos différents appareils sur la table de nuit… et de les laisser charger bien au-delà du temps nécessaire.

Cette situation de veille est responsable de 11 % des dépenses énergétiques d'un foyer, soit 86€ en moyenne (d'après le baromètre AFP-Powermetrix 2013). Cette consommation passive peut pourtant aisément être régulée, voire totalement réduite. C'est l'ambition notamment des prises connectées, ou smartplug, qui détectent automatiquement les appareils branchés en veille (smartphone, télévision, box, ordinateur etc.) et les coupent du réseau automatiquement. A l'exception d'équipements spécifiques comme le réfrigérateur ou le congélateur, ce réflexe peut s'appliquer à bon nombre d'appareils et représenter une réelle différence pour le consommateur distrait qui n'a pas encore ce réflexe.

La climatisation passe aussi par la domotique

La climatisation, bien que moins répandue que le système de chauffage, est également l'objet de nombreuses innovations connectées visant à limiter les pertes et à optimiser le réseau.

Les appareils domotiques du marché couplent notamment les informations du système de chauffage à celui de la climatisation. Eté comme hiver, un système central vous permet de déterminer une température optimale et ce, pour chaque moment de la journée (moins de chauffage en journée la semaine, davantage le soir...). C'est ensuite la box domotique qui se charge d'allumer, d'éteindre et de gérer les différents terminaux de l'habitation en fonction des paramètres donnés.

Vous consommez donc la stricte quantité d'énergie nécessaire pour le confort que vous souhaitez dans la maison.

  • économies d'énergie dans votre foyer. Voici un tour d'horizon des dernières innovations au service de votre maison. %0A %0A %0AEn savoir plus : http://blog.fr.eni.com/optimiser-usages/reduisez-vos-factures-denergie-grace-aux-objets-connectes/" title="Partager par Email">
« Article précédent

|

Article suivant »

Ces articles pourraient vous intéresser