Accueil

>

Optimiser vos usages

>

Illuminations de Noël, des fêtes plus sobres en énergie

Illuminations de Noël, des fêtes plus sobres en énergie

Publié le 06 décembre 2018

Les illuminations annoncent l’arrivée des fêtes de fin d'année. Diminuez vos factures d’électricité et votre impact environnemental en optant pour des guirlandes moins gourmandes.

Féérique ! Magique ! Merveilleux ! Les décorations de Noël font la joie des petits et des grands. A Paris, l’illumination des Champs Elysées fait même, chaque année, l’objet de cérémonies. C’est dire si la pratique est entrée dans les mœurs.
Pourtant, des voix s’élèvent contre ces guirlandes lumineuses à l’origine d’une surconsommation énergétique. D’autant que la période des fêtes, qui coïncide avec vagues de froid et autres pics de consommation, n’est pas au gaspillage.

20 000 LED pour scintiller

Selon l’Ademe*, les illuminations de Noël représentent en moyenne un dixième de la consommation électrique annuelle liée à l’éclairage public dans l’hexagone. Un coût écologique mais également financier non négligeable. Aussi, les municipalités remplacent-elles progressivement leurs décorations électriques classiques par des guirlandes à diodes électroluminescentes (LED), beaucoup moins gourmandes en électricité et qui durent plus longtemps. Toujours selon l’Ademe, passer aux LED permet de diviser la consommation électrique d’une commune par cinq, voire par dix en cas de remplacement d’une installation ancienne.
C’est ainsi que, dès 2005, en précurseur, la tour Eiffel s’est mise aux économies d’énergie en se parant de 20 000 ampoules LED. Elles ne scintillent plus chaque soir que 5 minutes au début de chaque heure et ont permis une réduction de consommation d’énergie de 30%.

Des balcons en lumière

De leur côté, les particuliers ne sont pas en reste. Certains cherchent à faire de leur jardin, de leur maison, de leur balcon, une vraie féérie lumineuse. Mais savent-ils, par exemple, que pour un éclairage de quatre heures par jour pendant trois semaines, une guirlande de dix mètres (d’une puissance moyenne de 13 W/m) consomme 11 kWh ? Mises bout à bout, toutes ces guirlandes finissent par alourdir sensiblement la facture. Aussi, outre privilégier l’éclairage LED, il est recommandé de vérifier la consommation des décorations lumineuses lors de l’achat, et de réduire autant que possible leur durée d’utilisation. Par exemple, en ne les laissant pas fonctionner toute la nuit. Pour éviter les oublis, s’équiper d’un programmateur est une bonne solution.

Réduire la dépense avec Eni

Une autre bonne idée consiste à acheter des guirlandes solaires. Ces dispositifs ne nécessitent aucune installation électrique et s'allument automatiquement à la tombée de la nuit. Il suffit, pour cela, de placer la cellule solaire dans un endroit à fort ensoleillement pendant la journée et de penser à la nettoyer régulièrement.
Mais la maîtrise de sa consommation électrique, qui passe souvent par des gestes simples, consiste également à saisir les occasions proposées. Ainsi, Eni vous propose son offre Webeoavec 35% de réduction sur les heures creuses par rapport aux heures pleines. Ainsi, même en laissant allumées vos guirlandes lumineuses par mégarde la nuit, vous ferez des économies ! Eni vous souhaite de joyeuses fêtes illuminées, mais les pieds sur terre !

* Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME).

« Article précédent

Ces articles pourraient vous intéresser