Accueil

>

Comprendre l'énergie

>

SolarCoin, la première monnaie indexée sur l’énergie solaire

SolarCoin, la première monnaie indexée sur l’énergie solaire

Publié le 21 novembre 2018

Première monnaie à référence énergétique, le SolarCoin a été inventé pour encourager la production d’électricité solaire à l’échelle mondiale. Décryptage.

Qu’est-ce qu’un SolarCoin ?

Il s’agit d’une monnaie numérique créée en 2014 par la fondation américaine du même nom. Son originalité ? Le SolarCoin (SLR) est adossé à la production d’électricité d’origine photovoltaïque sur la base d’un SolarCoin offert pour un mégawattheure (MWh) produit.
Il circule aujourd’hui 48 millions de SolarCoins environ dans le monde sur les 97,5 milliards prévus pour être distribués dans les quarante prochaines années.

Quelle est l’intention de la fondation Solar-Coin ?

Par ce moyen, la fondation Solar-Coin, soutenue par les industriels du secteur, souhaite inciter financièrement les particuliers et les industriels à s’équiper en panneaux photovoltaïques. L’objectif annoncé étant de favoriser la production d’électricité renouvelable à l’échelle mondiale pour lutter contre l’effet de serre. Car outre émettre peu de CO2, l’énergie photovoltaïque possède bien des atouts : elle est inépuisable, locale et disponible partout gratuitement. La monnaie numérique pourrait également servir de vecteur de traçabilité pour garantir au consommateur l’origine renouvelable de son électricité.

Quel est l’avantage pour le propriétaire d’installations photovoltaïques ?

Ce système est censé minorer le coût de production de l'électricité et donc réduire le temps de retour sur investissement d'une installation de panneaux solaires. La fondation SolarCoin table, à terme, sur un SolarCoin à 25 euros. Le cas échéant, une installation photovoltaïque restituant 8 MWh par an (8 000 kWh) permettrait au producteur d’empocher 200 euros chaque année. Mais au cours actuel de cinq centimes d’euro*, le geste demeure pour l’instant très symbolique.

Qui peut demander des SolarCoins ?

Tous les propriétaires d’installations solaires photovoltaïques qui ont rejoint le réseau peuvent demander à recevoir gratuitement des SolarCoins à hauteur du nombre de MWh d’énergie solaire produit. Ils peuvent ensuite utiliser cette monnaie pour régler leurs achats chez les commerçants et les prestataires de service acceptant ce moyen de paiement. La liste est encore très réduite mais devrait probablement s’étoffer au fil du temps.

Cette monnaie est-elle convertible ?

Oui, les SolarCoins peuvent aussi s’échanger contre d’autres devises (et contre des crypto-monnaies comme le bitcoin) sur les plateformes internet, à un taux fixé au jour le jour selon le seul jeu de l’offre et de la demande, et sans intermédiaire.

Comment faire partie du réseau ?

Au préalable, le demandeur doit fournir un dossier prouvant l’installation (photos, factures…) et la quantité d’électricité produite (relevé de compteur…) sur la plate-forme SolarCoin (site en anglais). Une fois les informations vérifiées par un réseau de bénévoles, le montant correspondant en SLC est inscrit dans un portefeuille virtuel dédié. Tous les membres du réseau ont accès aux informations renseignées dans cette base de données partagée (blockchain).

* 0,050873 € au 23/10/ 2018.

« Article précédent

Ces articles pourraient vous intéresser